CUFOA

Canadian Unlicensed Firearms Owners Association
Association canadienne des propriétaires d’armes sans permis

Licensing:
A Cancer of the Soul

homebutton contacts button articlesbutton photos linksbutton
 

The Canadian Unlicensed Firearms Owners Association (CUFOA)
pans Bill C-301 amendments to the Firearms Act.

Saskatoon - The Canadian Unlicensed Firearms Owners Association (CUFOA) is extremely disappointed with the private bill Conservative MP Garry Breitkreuz introduced to amend the Firearms Act and the related Criminal Code provisions.

"Some small improvements can be found in Mr. Breitkreuz's Bill 301, but these adjustments pale in comparison with the bill's shortcomings," said CUFOA spokesman Al Muir from his home in Stellarton, Nova Scotia.

"The most significant flaw with this proposal," Muir continued, "is that it does not question the largest and most unjust part of the Firearms Act, that is, personal licensing. This is the part of the law that has been responsible for most of the cost overruns."

“The worst part of the 1995 law adopted by the Liberals,” claims Mr. Muir, “is not the so-called gun registry, but the people registry. And Mr. Harper and the Conservatives seemed to have swallowed it completely.”

CUFOA has consistently argued that only a return to the equally effective but much less expensive Firearm Acquisition Certificate (FAC) created in 1977 would be acceptable.

“Private member bills like Mr. Breitkreuz’s are unlikey to become law anyway,” explains Al Muir, “so CUFOA has serious concerns about the sincerity of the Conservative Party about terminating any adverse effects the Firearms Act on hunters, farmers, sport shooters, and self-defence.”

CUFOA fears that although well-intentioned, Mr. Breitkreuz is doing the Conservative Party’s dirty job of entrenching the 1995 Liberal law.

Based in Saskatoon, Saskatchewan, CUFOA is a national association of civil disobedience to the Firearms Act and its related Criminal Code amendments.

For More Information Contact:

Al Muir, Nova Scotia: (902) 752-7877
Yvon Dionne, Quebec: (418) 598-3630
Kingsley Beattie, Ontario: (613) 523-6604

L’Association canadienne des propriétaires d’armes sans permis (CUFOA)
attaque le projet de loi C-301 qui amenderait la Loi sur les armes à feu

Saskatoon – L’Association canadienne des propriétaires d’armes sans permis (CUFOA) est très déçue du projet de loi privé déposé par le député Garry Breitkreuz pour amender la Loi sur les armes à feu et les articles connexes du Code criminel.

« On trouve bien quelques petites améliorations dans le projet de loi C-301 de M. Breitkreuz, mais elles pâlissent devant les défauts rédhibitoires de la chose », a déclaré Al Muir, porte-parole de la CUFOA.

De chez lui à Stellarton en Nouvelle-Écosse, M. Muir a ajouté : « La faille la plus évidente de ce projet consiste à ne pas remettre en question la partie la plus injuste de la Loi sur les armes à feu, c’est-à-dire le système de permis personnels. C’est cette partie de la loi qui a causé l’essentiel de ses coûts galopants. »

« En effet, explique M. Muir, le pire aspect de la loi adoptée en 1995 par le gouvernement du Parti libéral ne se trouve pas dans ce qu’on appelle le registre des armes à feu, mais bien plutôt dans le fichage des personnes. M. Harper et les conservateurs semblent avoir tout avalé cela. »

La CUFOA a constamment soutenu que seul un retour au système des AAAF (autorisations d’acquisition d’armes à feu) de 1977 serait acceptable.

« Les projets de loi privés comme celui de M. Breitkreuz, continue Al Muir, ont peu de chance d’être adoptés. La CUFOA en déduit que l’on doit se poser de sérieuses questions sur la sincérité du Parti conservateur quand il s’agit de renverser les conséquences néfastes de la loi sur les chasseurs, les agriculteurs, les tireurs et ceux qui veulent exercer leur droit de légitime défense. »

La CUFOA craint que, malgré les bonnes intentions éventuelles de M. Breitkreuz, celui-ci ne soit en train de faire la sale besogne du Parti conservateur et, dans la pratique, d’accréditer plus solidement la loi libérale de 1995.

La CUFOA, dont le siège social est à Saskatoon (Saskatchewan), est une association nationale de désobéissance civile à la Loi sur les armes à feu et aux amendements connexes du Code criminel.

Information :

Al Muir, Nouvelle-Écosse : (902) 752-7877
Yvon Dionne, Québec : (418) 598-3630
Kingsley Beattie, Ontario : (613) 523-6604

sitemap